29.06.2017 Actualités, Article

EWC Hongrie : Retour sur le week-end d’Antoine Magain

pour beenduro.com

On revient sur le GP d’Hongrie, avec des nouvelles du pilote Yamaha Zone Rouge Antoine Magain.

EWC Hongrie : Retour sur le week-end d’Antoine Magain

Ca y est, le pilote Yamaha Zone Rouge commence enfin à se relâcher et à prendre ses marques, il revient de Hongrie en ayant presque atteint son objectif, le top 10.  Le week-end démarrait bien avec une SuperTest un peu moins technique que les précédentes, et surtout dans un champ, ce qu’Antoine apprécie … Plutôt bien parti, Antoine va commettre encore quelques erreurs d’apprentissage qui lui coûteront des secondes importantes. Mais finalement ce prologue, que beaucoup n’apprécie guère, n’est pas d’un grand intérêt pour le namurois qui ne vise pas le podium, le plus important étant les deux jours de course.
Le pilote Yamaha Zone Rouge entame la premier jour de course par l’extrême test, Maxence, son frère, nous explique « il a clairement manqué de hargne dans cette première spéciale, il ne réalise pas un bon temps. Dans la seconde enduro test il rattrape un pilote qui a chuté, change de trajectoire pour l’éviter mais par à la faute assez sévèrement, heureusement pas de bobo, mais le guidon est bien plié et les leviers HS ! »
C’est à la suite de cette chute qu’il prend une pénalité ? « oui, en sortie de spéciale, il s’est préoccupé de tout remettre plus ou moins en place pour le reste de la journée, du coup il pointe 30 secondes en retard. »

0006
Comment s’est passée la suite de la journée avec une moto un peu froissée ? « et bien pas mal du tout ! dans la cross test, sur un terrain qui lui convient à merveille, champ vierge et sauts, mais avec un guidon toujours bien plié, il réalise le 5ème temps ! La deuxième boucle se passe sans problème, mais il a du mal à trouver ses marques dans l’extrême test et de l’enduro test alors qu’il réalise un 9ème dans la cross test … Enfin de journée, lors de la troisième boucle, on a senti qu’il prenait de plus en plus confiance et du plaisir … il a changé ses settings, et il réalise à nouveau une bonne cross test avant de terminer par l’enduro test où il y réalisera son meilleur temps. »


Finalement, c’est une journée qui avait mal débutée mais qui se termine très bien ? « Oui, démarrer deux jours de courses par une chute n’est jamais idéal, même quand ce n’est pas de ta faute, mais Antoine a su en faire abstraction et se resaisir tout de suite … au final on a tous remarqué qu’il commence à se lâcher, on y croit pour la seconde journée de course ! »
Dimanche soleil et la chaleur sont toujours au programme, comment s’est passée ce deuxième jour de course ? « On s’est tous réveillés en y croyant  ! Antoine était super bien … il débute les premières spéciales en s’améliorant chaque fois, il est de plus en plus détendu ce qui l’emmène à la 9ème place de sa catégorie avant la dernière SP ! Il terminait la journée avec un passage dans l’enduro test, il rentre dans cette ultime SP avec une avance de plus de deux secondes sur son plus proche poursuivant … malheureusement il part à la faute, la seule de sa journée, qui est lourde de conséquence … il perd deux places et clôture son week-end à la 11ème place. »

005
Antoine n’était pas trop déçu ? « Si, il était très déçu, surtout quand tu perds deux places dans la dernière spéciale de la journée, mais ça fait partie de son apprentissage. Il doit surtout retenir qu’il a su enfin se détendre, et qu’il a fait une belle journée de course ce dimanche. Il ne faut pas non plus oublier que le niveau est très élevé, il peu être content de son week-end, surtout de la journée de dimanche, une journée solide qu’il a bien tenue. Nous sommes aux portes du top 10, l’ambiance est excellente et détendue dans le team, il n’y a pas de raisons que la progression et les résultats ne suivent pas ! »

HG01

Michel Nickmans le boss de la concession Yamaha Zone Rouge à Andenne

Prochaine étape pour Antoine, son entourage et le team Yamaha Zone Rouge, la Grèce dès ce week-end, bonne chance Antoine !

Crédit vidéo : Ábrahám Márk Films

pour beenduro.com