01.04.2017 Actualités, Article

Début de saison compliqué pour Gas Gas

pour beenduro.com

Sur un GP particulier, le team GAS GAS Factory a connu un début de saison compliqué en Finlande.

barragan9211

Week-end compliqué pour l’équipe Gas Gas Enduro Factory et son pilote Jonathan Barragán, qui a clôturé le GP de Finlande avec le goût amer de ne pouvoir finir le premier jour, avant de décrocher une maigre 15ème place en E2 le dimanche. Peu familier aux conditions, les concurrents ont connu un début de saison inhabituel pour le Championnat du monde, avec un GP qui a favorisé les coureurs scandinaves bien plus à l’aise avec les pneus cloutés, la glace et la neige, que les autres concurrents.

Pressenti comme l’une des manches les plus difficiles du Championnat du Monde pour son climat extrême, ses 400 kms par jour de courses et ses 25 spéciales en ligne, cette première manche a tenu toutes ses promesses.

barragan918

La couronne a touché un rocher et s’est cassée, coincé en liaison entre deux spéciales je n’ai rien pu faire pour la réparer

Jonathan Barragán : « le premier jour, au milieu de la course, la couronne a touché un rocher et s’est cassée. Coincé en liaison entre deux spéciales, je n’ai rien pu faire pour la réparer. C’est d’autant plus dommage que la moto a bien fonctionné durant cette première journée.»

Dans des conditions climatiques identiques à la veille, Jonathan était particulièrement motivé à faire oublié son abandon du samedi : « la seconde journée à également été une journée compliquée avec onze spéciales. Notre objectif était avant tout de terminer cette course qui était tellement différente de celles que nous connaissons habituellement au Championnat du Monde, nous sommes content d’avoir pu terminer ce GP finlandais.

Nos résultats ne sont pas bons, mais il ne faut pas oublier que ce sont des conditions vraiment particulières

Nos résultats ne sont pas spécialement bons ici, mais il ne faut pas oublier que ce sont des conditions vraiment particulières, il suffit de voir quels sont les pilotes qui ont terminés devant. Mais peu importe, nous avons réussi à terminer la seconde journée de course et je suis content du travail de l’équipe, et de la manière dont se comporte la nouvelle moto.« 

barragan925

Bien qu’aucun point n’ait été marqué, le team Gas Gas reste positif, ce week-end a été très productif pour l’équipe qui a pu tirer des enseignements très positifs pour le développement de la nouvelle EC250 Racing.

Rappelons que le seconde pilote de la marque espagnol, Antoine Basset, s’est blessé peu de temps avant le début de la saison.

Ce week-end, le team Gas Gas Enduro Factory sera présent pour la seconde manche Championnat d’Espagne d’Enduro se déroule à Valdecaballeros.

Crédit : GasGas Factory

pour beenduro.com